20211006_190201.jpg

 Quand deux générations se confrontent, ce n’est pas toujours une partie de plaisir. C’est le cas des grands-parents Laura et Paul qui sont obligés, pendant deux semaines, de s’occuper de leurs petits-enfants, quatre charmants chérubins aux idées parfois bien arrêtées et aux désirs contradictoires. Bien que contrariés dans leurs projets, ils vont tous vivre, bon gré mal gré, ces 15 jours riches en surprises, mésaventures et

découvertes.

Qu’auront-ils retenu de ce séjour mémorable ?

couv 2.jpg
1035446_c14 (2).jpg

« Croco, une histoire de Peau » retrace la saga entre les Goldellis et les Copeland, deux familles américaines mêlées au commerce des peaux. L'intrigue au rythme haletant de ce roman, à travers le parcours et l'enquête des protagonistes, entraîne le lecteur dans l'Etat du Michigan, sur la côte normande et jusqu'aux confins de l'Asie. Dans la jungle cambodgienne et sur les rives tortueuses du Mékong où Brigitte Vivien a passé du temps, vont se dérouler des évènements particulièrement étranges et révoltants. Jouant toujours sur des contrastes forts, l’auteure questionne   jusqu’où peut aller la cruauté bestiale et quelle peut être l'issue possible.

Avec ce suspense psychologique d'une noirceur extrême, dense et suffocant, Brigitte Vivien repousse les limites du genre.

fous-d-artifices-vivien-corlet.jpg

Tombé au fond d’un puits de la Fosse-Soucy, à Port-en-Bessin en Normandie, Cléandre Auloney attend les secours. Lorsqu’il comprend les raisons de sa chute, plus que le froid des galeries, c’est l’horreur qui le glace. Son ami Arto de Saint-Boissy, chirurgien esthétique renommé, véritable Dieu dans sa clinique de verre, est parti chercher les secours.

         Au fil des pages, de la côte normande au Vietnam, le lecteur découvre des personnages troubles qui évoluent dans un monde souvent privilégié, aisé et aseptisé.

         Jusqu’où les artifices et les jeux pervers mèneront-ils les protagonistes de ce roman noir où la beauté côtoie et dissimule la plus sombre des cruautés ?

                   Face au machiavélisme des personnages, le lecteur peut-il attendre une rédemption ou une issue fatale ?  

Ci-dessous des images des lieux qui m'ont inspirée : Sur la côte normande, en bas de la falaise tout près de chez moi, le trou .... Dans la falaise, l'une des galeries.  Des lavandières du passé rinçant leur linge dans une résurgence d'eau douce.

thumbnail_IMG_20190910_151009_resized_20190910_053746491.jpg
thumbnail_IMG_20190910_151151_resized_20190910_053740703.jpg
thumbnail_IMG_20190910_151131_resized_20190910_053741833.jpg
lavandières.jpg
dia0059t.jpg
IMG_8828.JPG
Bief-normandie-souterraine.gif
IMG_8809.JPG
IMG_8815.JPG

 Lorsque Gaby découvre un carnet dans un vieux secrétaire, elle ne se doute pas que sa vie avec son compagnon risque de basculer comme celle de la vieille Émilienne et d'autres personnages aux destins différents mais tellement proches, mais toujours sur un fil. Son parcours "Au ras du bord" selon son frère Brice, atteint de schizophrénie, va la guider, en une quête obsessionnelle vers l'héroïne de son précieux livre. Au fil du roman, des histoires parfois cocasses ou tragiques se répondent en se faisant écho. La question que le lecteur peut se poser est celle-ci: N'est-on à des degrés différents tous schizophrènes ?  

À travers  les dialogues  et la description  en touches subtiles du personnel, des familles et celle des personnages fascinants et déjantés  des  pensionnaires atteints de la maladie d’Alzheimer, c'est notre vie qui se révèle, avec sa conception de l'amour, de la vieillesse et de la mort, des rapports de générations et d'argent, des préjugés de religion ou de culture.

Le style vif et sans concession de Brigitte  Vivien, où surgissent des pointes d’humour et de poésie mystérieuse instaure très vite un climat bouleversant.